Botero/Picasso: dialogue de deux génies à l’Hôtel de Caumont

11.fernando_botero_ballerine_a_la_barre
Aimez et partagez !

[Aix-en-Provence] L'Hôtel de Caumont présente jusqu'au 11 mars 2018 une exposition confrontant deux monstres sacrés de la peinture. "Botero. Dialogue avec Picasso" met en lumière une soixantaine d'oeuvres de l'artiste colombien face au maître catalan, représenté à travers une vingtaine de toiles.

botero

Pablo Picasso, Famille au bord de la mer, Dinard, Eté 1922, Paris, musée Picasso-Paris, Dation Pablo Picasso 1979.MP80 © Succession Picasso 2017 ©Photo : RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) /Mathieu Rabeau

2.fernando_botero_femme_a_la_plage

Fernando Botero, Femme à la plage, 2002, Collection privée © Fernando Botero

L'exposition présente ces deux génies sous l'angle inédit de la mise en relation. Picasso et Botero ont fait ce même exercice qui consiste à copier les autres artistes pour apprendre leurs techniques et, à travers cette confrontation, développer leur propre regard, leur propre langage artistique et donc leur propre style. Botero voue un profond respect pour Pablo Picasso: "Je lui voue un culte particulier, c'est le génie absolu du XXe siècle et il n'y en a pas d'autres". 

6.pablo_picasso_portrait_d_une_dame_d_apres_cranach_le_jeune_II

Pablo Picasso, Portrait d’une dame, d’après Cranach le Jeune II Cannes, 4 juillet 1958 Museu Picasso, Barcelone © Succession Picasso 2017, Don de Jaume Sabartés, 1962 © Photo : Museu Picasso, Barcelona / Gasull, Fotografia.

Fernando BOTERO After Cranac 2016172x140cm

Fernando Botero, D’après Cranach, 2016, Collection privée © Fernando Botero

Preuve de son inspiration, les divers thèmes abordés montrent la relation inspirante que Picasso eut sur Botero. Le thème du cirque et de la corrida appartiennent à Picasso, qui s'était lui-même inspiré des anciens maîtres. Vélasquez, Goya, Ingres ont marqué l'oeuvre du maître catalan. Car c'est bien ainsi que l'art évolue. C'est un partage, une transmission, les artistes regardent ce qui s'est fait avant et s'en inspirent. Tout artiste doit trouver ses propres codes. Ce que fait justement Botero.

19.fernando_botero_pierrot - Copie

Fernando Botero, Pierrot, 2007, Collection privée © Fernando Botero

"Je ne suis pas un suiveur. Je reste Botero. On s’exprime de façon libre dans les tableaux. La peinture, c'est toujours des formes et des couleurs. Picasso est un grand coloriste. Je travaille beaucoup, parfois 7 à 8h tous les jours parce que je n’ai pas trouvé d'autres choses qui me procure autant de plaisir que la peinture et de la sculpture" affirme Fernando Botero.

Dans son style pictural, Pablo Picasso déforme la réalité, sa figuration n'est pas d'un réalisme photographique. Chez Botero, cette déformation passe par cette exaltation de la forme. Ses personnages occupent toute la surface du tableau et donnent du plaisir aux yeux et de la joie de vivre. Dans son œuvre, il y a un équilibre entre volumes et couleurs, dans cette volonté de rendre les surfaces agréables, paisibles, et que l’art soit avant tout du plaisir pour les sens.

.

Pablo Picasso, Musicien, Mougins, 26 mai 1972, Musée national Picasso-Paris, Dation Pablo Picasso 1979 MP229 © Succession Picasso 2017 © Photo : RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) / Jean-Gilles Berizzi

18.fernando_botero_musiciens

Fernando Botero, Musiciens, 2008, Collection privée © Fernando Botero

Deux histoires et deux trajectoires créatrices différentes pour des thèmes et des références culturelles souvent similaires comme le massacre des populations dans le Massacre en Corée de Picasso et dans la toile de Botero qui retrace les attentats en Colombie. A l'instar de son homologue espagnol, Fernando Botero se place face aux grands évènements historiques et politiques, mais aussi la nature morte, le nu, le monde du cirque, la musique et la danse. Autant de thèmes communs à ces deux artistes.  Botero admire le fait que Picasso ait su révolutionner les genres picturaux traditionnels en y apportant de la nouveauté. A son tour aujourd'hui de faire la même chose.

11.fernando_botero_ballerine_a_la_barre

Fernando Botero, Ballerine à la barre, 2001, Collection privée © Fernando Botero

L'exposition nous fait admirer de belles toiles de l'artiste colombien, mais aussi des oeuvres sur papier et quelques sculptures. L'écho de ces oeuvres à celles de Picasso explore cette relation intime que tout artiste noue avec ces prédécesseurs.

Jusqu'au 11 mars 2018
Botero. Dialogue avec Picasso
Hôtel de Caumont-Centre d’Art
3, rue Joseph Cabassol
13100 Aix-en-Provence
Tél. : 04.42.20.70.01

Plus d'informations ici
Aimez et partagez !

Laisser un commentaire