Histoire Naturelle,le liège comme art de vivre

liège
Marlène Pegliasco
Aimez et partagez !

[Hyères] Comment faire du mobilier design tout ayant une démarche écologique? Gabriel Martinerie a trouvé  la solution. Ce varois passionné de nature donne une seconde vie au liège, matériau noble, résistant et estampillé « provençal »!   Loin de le limiter à la seule production de bouchons ou de couasses, l’artisan  crée du petit mobilier à partir de cette matière naturelle et 100 % locale. Une production écoresponsable et moderne dans l’esprit du temps à découvrir actuellement à la galerie LM Studio au sein du Parcours des Arts à Hyères.

liège
Vue de l’exposition des créations en liège de Gabriel Martinerie chez LM Studio à Hyères

Naturaliste, Gabriel Martinerie  a arpenté les massifs forestiers varois durant plusieurs années avant de prendre le virage de la création. Le chêne liège, arbre méditerranéen, et les morceaux récoltés par les leveurs de liège lui inspirent des objets contemporains et robustes. Isolant, imputrescible et résistant, le liège quitte son environnement naturel et se dépare de son écorce rugueuse pour se muer en objets du quotidien: petit banc, table basse et méridienne. Le liège se dote de nouveaux pouvoirs.

« Mon travail commence  au moment du tri auprès de collectifs de propriétaires forestiers des Maures ou d’entreprise locales » raconte Gabriel. « Je choisis des morceaux assez plats. Puis je les ponce, ce qui leur donne cet aspect très doux, presque velours. Ensuite, j’assemble mes différents morceaux avec des petits taquets pour créer l’ objet souhaité.  Je n’applique aucune colle ni aucun produit chimique de traitement. J’interviens le moins possible afin de garder la matière la plus naturelle ».

Après quelques essais dans son atelier de Flayosc, « Histoire Naturelle », l’entreprise de Gabriel Martinerie, voit le jour. D’abord en couveuse d’entreprise, Gabriel participe au 14e Festival de Design de la Villa Noailles à Hyères en 2019 puis intègre une boutique de créateurs en 2019 à Cotignac. Il se lance dans l’aventure entrepreneuriale en mars 2020, deux semaines avant le confinement. Cette période troublée n’a pas terni sa motivation ni sa créativité. Épaulée par Eve, sa compagne, Gabriel expérimente, développe sa gamme et se laisse volontiers inspirer par les envies des particuliers comme ce coffre qu’il a fallu exécuter pour une commande privée. Des commandes qui permettent aussi d’appréhender les limites du liège, une matière souple à travailler mais également épaisse et collante . Ou de s’interroger sur des alliances potentielles  comme le liège et l’acier. Un mix de matières pour développer sa gamme?

liège
Détail d’un nichoir

« Le liège offre plein de possibilités. Et comme je n’ai jamais deux planches identiques, aucun modèle n’est similaire. Chaque pièce est unique et se singularise par la spécificité même du liège: son irrégularité et ses veines ».

Aujourd’hui, « Histoire Naturelle » propose une gamme en petite série de tabourets,  balançoires, tables basses, petits banc, nichoirs et  mangeoires à oiseaux, chaise longue et bien entendu, des couasses.  Des subventions seraient le bienvenu pour développer la production et exporter cet artisanat unique 100% varois qui mérite son entrée dans le patrimoine  matériel et immatériel du territoire provençal.  « En faisant bouillir le liège, je pourrais le rendre plus malléable et le cintrer avec des outils adaptés pour réaliser des coques ou des formes arrondis. Avec ses propriétés isolantes et réfrigérantes, je réfléchis à créer des porte-bouteilles en liège ou des plateaux pour piscine. Il n’existe pas d’artisanat du liège, ni d’outils spécifiques. Tout est à réaliser, c’est passionnant!' » s’extasie Gabriel.

Avec un travail sans transformation de la matière ni  empreinte carbone, « Histoire Naturelle » n’est qu’au début de sa reconnaissance. Contacté par le salon Vivre Côte Sud pour participer à la foire aixoise du mois de juin, Gabriel Martinerie a également été salué par le président de la région Renaud Musselier en personne, le félicitant pour ses créations et soulignant que « votre talent, votre engagement contribuent incontestablement au rayonnement et au succès culturel de l’ensemble de nos territoires de Provence-Alpes Côte-d’Azur ». Design et rustique, Gabriel ajoute : « Mes créations doivent servir au quotidien. Je veux que ce soit décoratif et utile. » Le liège, symbole d’un art de vivre provençal.

Vous pouvez retrouver les créations de Gabriel Martinerie jusqu’à mi-avril à la galerie LM Studio dans le centre historique de Hyères. L’artisan y est présent tous les samedis de 10h30 à 16h30. Ensuite,  « Histoire Naturelle » s’exposera lors de la 8ème journée des plantes rares et de collection du Domaine d’Orvès à la Valette, lors des marché bio de Grimaud les deuxièmes dimanches du mois ou la foire du Jardin d’Albertas à Bouc-Bel-Air (le 21 mai).

 

liège
Gabriel Martinerie et ses création d' »Histoire Naturelle »

Jusqu’à mi-avril 2021

Galerie LM Studio

5 bis du Portalet

83400 Hyères

En savoir plus sur « Histoire Naturelle »

Facebook

Instagram

 

 

 

 

 

Aimez et partagez !