La Villa Carmignac, déesse des arts aux pieds nus à Porquerolles

carmignac
Aimez et partagez !

[Hyères] Les Varois peut s’enorgueillir de posséder des lieux dédiés à l’art de toute beauté, fondus dans le paysage typique et ensoleillé de cette région: la Fondation Venet au Muy, la Villa Noailles à Hyères, et maintenant la Fondation Carmignac sur l’île de Porquerolles. Lieu de culture singulier, la Fondation Carmignac a été créée en l’an 2000 par l’homme d’affaires Edouard Carmignac pour gérer, valoriser et montrer sa collection personnelle d’art contemporain. Installée au large d’Hyères dans une maison entourée de vignes et d’oliviers, elle a déjà reçu plus de 45 000 visiteurs depuis son ouverture le 02 juin dernier. 70 œuvres d’art contemporain et une exposition inaugurale intitulée « Sea of Desire » sont le  manifeste d’un lieu dévoué à l’art contemporain. Visite.

carmignac
Jaume Plensa, Les trois Alchimistes, 2018. © Fondation Carmignac – Photo : Marc Domage

C’est un voyage initiatique que nous propose Edouard Carmignac, un pèlerinage vers la découverte, « une promesse de voyage qui s’apprête à devenir réelle » selon les termes de son fondateur. Une aventure vers l’émotion que dégage l’œuvre d’art,  l’énergie touchant immédiatement son spectateur. Avant cela, il faut traverser la Méditerranée, accoster sur cette île qui a vu passer des navigateurs grecs, étrusques et romains, marcher à l’ombre des pins et se laisser envahir par la beauté des lieux comme l’écrivain Georges Simenon qui s’installa jadis sur la pointe du Grand Langoustier. Arrivé devant la propriété, le visiteur découvre un jardin de sculpture de 15 hectares, imaginé par le paysagiste Louis Benech. Les premières œuvres se découvrent au gré de la flânerie : les alchimistes de Jaume Plensa, au pouvoir mystérieux, dont les yeux clos convergent vers le regard du spectateur assis sur le banc designé; les œufs géants en marbre de Carrare de Nils Udo symbolisent les cycles naturels; Ugo Rondinone a figuré les Quatre Saisons sur les quatre points cardinaux.

carmignac
Nils-Udo, La couvée, 2018. © Fondation Carmignac – Photo : Nils-Udo

Puis, la fondation se dévoile. L’entrée de cette villa de style provençale, dont les tuiles ont été repeintes en bleu acier, est gardée la sculpture Alycastre de Miquel Barcelo, une commande spécifique pour la villa. L’île étant dans un Parc National, la maison d’origine n’a pas pu être agrandi horizontalement. Il a donc fallu dégager des espaces d’exposition sous la surface du sol. Ainsi, ce sont 2000m2 qui se déploient sous la maison d’origine sans que le visiteur ait l’impression d’être enfermé. Les ouvertures vers l’extérieur et ce superbe plafond d’eau à travers lequel filtre la lumière azuréenne suffisent pour éclairer les salles. Le parcours initiatique continue. Pour apprécier les œuvres présentées, le flot de visiteur est limité à 50 entrées toutes les trente minutes. De plus, les salles intérieures se visitent pieds nus. Héritage d’un rituel local mais surtout une manière de communier avec l’art, à travers une certaine quiétude, un silence, un idéal symbolique, énergétique et mystique.

carmignac
Martial Raysse, Untitled, 1962. © Adagp, Paris 2018; Andy Warhol, Lenin, 1986. © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Adagp, Paris 2018; Andy Warhol, Mao, 1973. © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Adagp, Paris 2018 Photo : Marc Domage

La collection offre un panel assez large des mouvements stylistiques du XXe siècle, à commencer par le Pop Art et les tableaux de Roy Liechtenstein et Andy Warhol. Le Néo-Expressionisme est aussi représenté avec le portrait d’Edouard Carmignac par Jean-Michel Basquiat. D’autres artistes prestigieux attendent le visiteur : Alexander Calder, David la Chapelle, Yves Klein…et même Botticelli, avec une madone, une des dernières acquisitions d’Edouard Carmignac. Le photographie est aussi présente puisque la Fondation a crée en 2009 le Prix Carmignac du photojournalisme, un prix doté de 50 000 euros pour soutenir chaque année la réalisation d’un grand reportage d’investigation. Nous retrouvons ainsi plusieurs lauréats de ce prix comme Massimo Berruti, Robin Hammond, Davide Monteleone, Shirin Neshat, et Newsha Tavakolian. Chaque salle se singularise par son esthétisme. Parfois du sur-mesure comme comme cette toile ovoïde de Miquel Barcelo, une autre commande pour le lieu, qu’on peut aussi découvrir allongé, pour une totale immersion aquatique guidée par un poulpe…

Variant les goûts et l’esthétisme, cette collection accessible, ouverte, parle à tout le monde. De l’œuvre tissée de l’artiste brésilienne Janaina Mello Landini à l’excentricité de Paulo Nimer Pjota et de Keith Haring en passant par les toiles abstraites de Bernard Frize et Kazuo Shiragao, la Fondation Carmignac réussit sa double promesse d’inviter le public à une rencontre artistique et naturelle prodigieuse, loin du tumulte extérieur pour plus de ressourcement intérieur.

carmignac
Reflets du plafond d’eau © Fondation Carmignac – Photo : Marc Domage

 Jusqu’au 04 novembre 2018

Sea of Desire

Villa Carmignac

Ile de Porquerolles Chemin de la Courtade

83400 Hyères

Tél : 04.65.65.25.50

Aimez et partagez !