Pablo Picasso et André Villers : Coup de soleil au Musée du Pavillon Vendôme

André Villers
Aimez et partagez !

[Aix-en-Provence] Le Musée du Pavillon de Vendôme à Aix-en-Provence réunit durant tout l’été le travail à quatre mains de l’artiste multi-disciplinaire Pablo Picasso et du photographe André Villers. Ce dernier a immortalisé les plus grands artistes de ce XXe siècle: Calder, Brassaï, Cocteau, César … Des photographies visibles au musée qui porte son nom au cœur du vieux village de Mougins dans les Alpes-Maritimes. Il découvre la photographie alors qu’il est hospitalisé au sanatorium de Vallauris entre 1947 et 1955. Ces années correspondent à la période à laquelle Pablo Picasso s’y installe et travaille la céramique. De leur rencontre naît une amitié et une collaboration artistique unique.

andré villersAndré Villers rencontre le maître catalan en mars 1953. C’est lui qui lui offre son premier appareil photo , un Rolleiflex. Leur collaboration artistique est une aventure expérimentant la photographie et les découpages. Durant une dizaine  années, ils transcendent, détournent les frontières entre photographie et sculpture en jouant de ce qui les unit : lumière, ombre, creux, plein, forme et espace. Picasso découpe, modifie, épingle les photos de Villers pour en faire des collages. Ensuite, il les transforme, les interprète à son tour avant d’en faire de nouveaux clichés que Picasso découpera à nouveau. Une esthétique mise en abîme.

André Villers
André Villers / Pablo Picasso, Joueur de diaule et homme à l’oiseau, 1956 ©Succession Picasso 2018 © Adagp Paris 2018 – Cliché Adagp Images

« Il faudra que nous fassions quelque chose tous les deux. Je découperai des petits personnages et tu feras des photos. Avec le soleil, tu donneras de l’importance aux ombres, il faudra que tu fasses des milliers de clichés » disait Pablo Picasso au jeune André Villers de 50 ans son cadet. Ces 10 années de création et de collaboration unique aboutissent à la publication en 1962 d’une trentaine d’images sous le titre Diurnes et dont la préface est écrite par le poète Jacques Prévert. Le Musée du Pavillon de Vendôme rassemble la totalité de ces tirages qui révèle le processus, le cheminement de la pensée et les scènes créées dans l’univers des deux artistes. Un « coup de soleil », une référence au flash photographique selon le maître catalan, naïf et imagé, poétique et lyrique, expression de deux univers singuliers et de deux regards primitifs sur le monde sensible.

André Villers
André Villers / Pablo Picasso, Masque I version en positif, 1957 © Succession Picasso 2018 © Adagp Paris 2018 – Cliché Adagp Images

Jusqu’au 30 septembre 2018

Villers/Picasso – Coup de Soleil

Musée du Pavillon de Vendôme
13, rue de la Molle ou 32, rue Célony
13100 Aix-en-Provence

Tél. : 04 42 91 88 75

Ouvert tous les jours sauf le mardi
de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

Plus d’informations ici

Sur l’évènement Picasso – Méditerranée, ici

Aimez et partagez !