Voyages sur les rivages du Styx à l’Abbaye de la Celle

styx
Aimez et partagez !

[La Celle] Restaurée et ouverte au public, l’Abbaye de la Celle reçoit dans l’ancien dortoir et réfectoire du XIIIème siècle, une exposition archéologique dédiée aux rites funéraires romains. Les pièces exposées sont issues principalement de sites gallo-romains du Var, une terre habitée depuis l’époque préhistorique et qui connut un beau développement sous l’époque romaine, grâce à la culture de la vigne et à l’activité de ses ports. « Voyages sur les rivages du Styx », une manifestation qui met en relief les rapports de l’être humain avec la mort et l’au-delà et nous invite vers une descente dans les Enfers mythologiques.

styx
Photo @M. Pegliasco

Fleuve grecque qui jette ses eaux dans le golfe de Corinthe, le Styx est aussi dans la mythologie la rivière qui sépare le monde terrestre des enfers. Sur ses rivages erraient les âmes qui n’avaient été ensevelies. Ses eaux rendaient quiconque invulnérable, tel Achille qui y fut plongé par sa mère Thétis. Enfin, le serment que les dieux faisaient « par le Styx » rendaient ce dernier irrévocable.

Les nécropoles de Fréjus – Forum Julii -, de Cabasse – Matavo – et du Cannet-des-Maures – Forum Voconii – ont livré plusieurs centaines de sépultures révélant des milliers d’objets nécessaires à la survie du défunt dans l’au-delà. La tombe était conçue comme une demeure d’éternité. Rites funéraires et pratiques cultuelles sous l’Empire Romaine sont restitués. Le réfectoire expose des inscriptions funéraires ainsi qu’une remarquable urne funéraire en marbre vert, découverte en 1620 à Brignoles, un exemplaire du savoir-faire artisanal antique.

styx
Photo ©M. Pegliasco

Dans la salle du dortoir, nous retrouvons des urnes ossuaires, des objets métalliques et en os travaillés, de la vaisselle de verre ou de céramique, des vases à parfum, des bouteilles, des objets en terre cuite… Ce mobilier reflète un rituel codifié, les offrandes déposées dans les sépultures sous souvent similaires mais aussi témoignent de la vie passée du défunt. Cette collection d’objets sublime leurs formes, les couleurs et les textures : opacité de la céramique, transparence du verre, poli de la pierre. Les petits objets de parure et de toilette sont présentés de manière plus intimiste.  L’occasion de voir des pièces exceptionnelles comme un canif anthropomorphe datant du IIème siècle ainsi qu’une urne-ossuaire en grès nommée datant du Ier siècle.

Dans l’Antiquité, la mort n’est pas une fin en soi mais un voyage. Les objets présentées dans cette exposition servaient à accompagner le défunt, à payer l’obole à Charon, passeur du Styx. Des pièces rarement, voir jamais montrées au public et qui nous permettent de comprendre les croyances des habitants qui nous ont précédé sur le territoire varois.

styx
Photo © Conseil Département du Var

Jusqu’au 17 septembre 2018

Voyages sur les rivages du Styx

Abbaye de la Celle

Place des Ormeaux

La Celle

Ouvert du mardi au dimanche de 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30

Entrée libre
Tél. 04 98 05 05 05

Plus d’informations ici

Aimez et partagez !