Aurélie Bellon & Sufyr: un duo coloré à la Croisée des Arts à Saint-Maximin

sufyr
Aimez et partagez !

[Saint-Maximin] Le hall de la Croisée des Arts à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume accueille jusqu'au 31 mai 2018 une exposition joyeuse et colorée composée des oeuvres de l'artiste hybride Aurélie Bellon et du street artiste Sufyr. La réunion entre leurs deux pratiques -abstraite et figurative, graphique et formelle- provoque une énergie créative pimpante, à l'image de leur oeuvre réalisée à quatre mains, Hippocrate 50 mg. Rencontre avec deux artistes varois à la création décomplexée.

sufyr

Aurélie Bellon -Aurélie Bellon Création AB-C – et Alexandre Plaut – Sufyr- © M.P.

"A l'origine, cela devait être une exposition personnelle" nous précise Sufyr. "Et finalement, j'ai pensé qu'Aurélie pourrait exposer avec moi. Nous nous sommes rencontrés lors des Rencontres d'Art Contemporain de Saint-Maximin en octobre 2017. J'apprécie son travail et nos techniques fonctionnent bien ensemble. La preuve avec l'oeuvre que nous avons réalisée ensemble, Hippocrate 50 mg". Cette oeuvre à quatre mains combine la technique du pochoir de Sufyr et le détournement des gélules médicales pratiqué par Aurélie Bellon. L'artiste, originaire de Brignoles, travaille depuis plusieurs années avec les plaquettes de médicaments inutilisées. Son travail avait été présenté récemment au SIAC à Marseille ou au Musée des Gueules Rouges de Tourves en 2016. "La thématique de cette pratique est liée à la vanité contemporaine. L'association avec les médicaments est une évidence car avec leurs effets, on essaye de contrecarer le vieillissement cellulaire. L'accumulation de gélules donne lieu à des tableaux très graphiques, géométriques et abstraits." Poser des gélules de manière régulière n'est pas aussi simple, il existe une linéarité et une régularité propre à l'oeuvre d'Aurélie Bellon. Commencé en 2012, ce travail avec les médicaments évolue pour aboutir à des pratiques assimilées à la mosaïque et au découpage. Les gélules se retrouvent désolidarisées de leurs plaquettes pour être disposées de biais et former aussi des noms, comme la création "Love", conçue pour le SIAC dans le cadre de la manifestation MP 2018 Mon Amour! Mais dans cet accrochage, vous découvrirez aussi d'autres oeuvres de cette créatrice plurielle qui aime explorer différents médiums. Les quelques toiles "Amazones" montrent son attachement à la couleur et au graphisme des formes.

sufyr

Hippocrate 50 mg © Aurélie Bellon

La sensibilité féminine des oeuvres d'Aurélie Bellon trouve un écho dans un l'oeuvre joyeuse et prenante de Sufyr. Originaire du Cannet-des-Maures, le street artiste offre une irrésistible production énergique, colorée et dynamique. Il détourne volontiers les grandes figures de l'Histoire de l'Art -telles Frida Khalo ou Salvator Dali– pour qu'ils deviennent l'objet d'oeuvres plastiques dynamiques et plaisantes. Mais Sufyr cherche en permanence un sens idéologique à chaque création. Une histoire derrière chaque figure, comme il en existe une derrière son nom d'artiste: "SUFYR est l'acronyme de Stand Up For Your Rights, des paroles de la chanson "Get up, Stand up" de Bob Marley et datant de 1980. J'adore sa musique et je voulais un nom d'artiste qui me corresponde, qui ait un sens. Mon logo reprend ces cinq lettres. C'est percutant, il y a une histoire et ma signature est unique". Unique et singulière comme sa création: "Je travaille à la bombe et au pochoir. Aussi, je teste de nouveaux supports comme la guitare, les palettes ou des panneaux de signalisation. J'aime recycler et valoriser les objets de récupération. " Une démarche similaire à sa consoeur! L'importance d'apporter un regard artiste sur des objets du quotidien est une démarche actuelle et technique appréciée par les visiteurs et qui contribue à la singularité de leurs travaux.

sufyr

sufyr

 

Sufyr expose aussi jusqu'au 30 mai à la Médiathèque du Cannet-des-Maures et continue ses escapades citadines – à l'instar des graffs qui ornent actuellement les ruelles de Toulon– tandis qu'Aurélie Bellon explore toutes les combinaisons possibles de ses assemblages gélulaires. Et ces deux-là feront sûrement d'autres créations communes. En attendant, venez découvrir leurs univers réjouissants : le mix Aurélie Bellon – Sufyr est la meilleure ordonnace pour égayer votre journée.

sufyr

Aurélie Bellon, Amazone ©M.P.

Jusqu'au 31 mai 2018
Hall de la Croisée des Arts
Place Malherbe
83470 Saint-Maximin-La-Sainte-Baume
Site internet d'Aurélie Bellon ici
Site internet de Sufyr ici
Aimez et partagez !